Vous êtes constamment fatigués ! Vous avez beau vous endormir de bonne heure, faire du sport, manger équilibré… Vous êtes tout de temps à bout de force. C’est le moment idéal pour regarder de plus près ce que vous faites quotidiennement afin repérer les mauvaises habitudes qui gache votre energie.

En effet, même si vous ne vous en rendez pas compte, certains gestes ou mécanismes peuvent pousser votre corps à être plus dynamique même quand ce n’est pas nécessaire. Du coup, si vous ne fournissez pas à votre métabolisme d’autres nutriments pour produire de l’énergie, vous vous retrouverez dans un état de fatigue avancé et ça se ressent sur votre activité.

Voici les 4 principales raisons pour lesquelles vous êtes continuellement fatigués.

A chaque fois que vous consommez des aliments trop riches en sucre, votre corps en subit le contrecoup puisqu’il doit en même temps chercher à stabiliser un taux de glucose trop élevé, juguler la production d’insuline, rééquilibrer la pression sanguine et le rythme cardiaque… Ne pouvant pas gérer en une seule fois une aussi grande quantité de sucre, le corps va dépenser de l’énergie pour métaboliser le glucose en graisses qu’il va stocker dans les zones à risques : l’abdomen, le menton, les cuisses et les bras.

On ne vous le dira jamais assez : il ne faut surtout pas boire des liquides trop chauds ou trop froids. Votre métabolisme perd bêtement et gratuitement de l’énergie à essayer de leur donner la bonne température. Pour cela, il va mobiliser des forces vitales qui vous sont nécessaires à vous pour réfléchir, vous concentrer, rester éveillé et pallier à vos occupations comme à votre habitude.

Pour « recharger ses batteries », votre corps a besoin d’un sommeil équilibré nocturne ! En effet, votre métabolisme fait la différence entre le jour et la nuit… Aussi, est-il possible que la production de mélatonine -l’hormone du sommeil- soit touchée si vous dormez tard la nuit et que vous continuiez à le faire quand le jour est là. La mélatonine n’est sécrétée que lorsque le corps est plongé dans une obscurité absolue que seule la nuit est capable de lui fournir. Vous aurez beau fermer les volets et les rideaux, votre métabolisme n’est pas dupe : votre horloge interne lui livre ce type d’informations.

Quand vous travaillez dans un milieu où règne le désordre, votre métabolisme fatigue beaucoup plus vite ! Selon une étude réalisée par l’Université de Princeton, votre cerveau dépense de l’énergie à analyser tous les éléments qui vous entourent sans, bien-sûr, que vous en soyez conscients… C’est une dépense énergétique gratuite dans le sens où vous n’avez pas vraiment besoin des informations collectées par votre cerveau. Que ce soit votre espace de travail, chez vous ou au bureau, pensez toujours à le garder bien en ordre pour vous éviter toute fatigue inutile. Vous verrez que vous serez capable de vous concentrer beaucoup plus quand vous n’êtes pas dans un milieu encombré.